Du 04 au 19 août 2018

de 14h00 à 18h30


En 1992, les matériaux composites, les résines et plus particulièrement les techniques de moulage l’aident à aller plus loin dans la création de son univers qui s’oriente déjà sur le support du totem…De nombreux voyages en milieu désertique lui permettront de puiser l’inspiration dans l’univers des traces qu’il y rencontre et le fascinent : traces du vent, de l’homme, d’insectes, géologiques, empreinte du temps.

 

Ses connaissances en moulage lui permettent de s’inspirer de ces textures, de ces messages pour les retranscrire sur ses supports.

En 2008, Philippe Roy dompte le béton. Un nouvel univers s’ouvre à lui et il s’oriente très rapidement sur des pièces monumentales.

 

2014, les sphères entrent dans la danse, accompagnées du travail de l’inox. Il ancre son travail dans l’énergie du sol et recherche l’élévation, tentant de rassembler tous les éléments, jouant l’interface entre le sol et le ciel.

 

Travail de paradoxe, Philippe Roy sensibilise les regards primaires et initiés à s’étonner de la légèreté d’une matière lourde, de la chaleur d’une matière froide, de la finesse d’une matière brute….

 

Il joue, déstructurant nos certitudes, nous surprenant par le choix de ses matières, et de ses volumes. Il nous emmène « Dans son univers d’élégance et de force ».

 

Du 4 au 19 août – Abbaye

Du lundi au vendredi : 14h – 18h30 et Samedi et dimanche : 10h30 – 12h30 et 14h – 18h30