L’attestation d’accueil est complétée et signée en mairie par l’hébergeant.

Pièces à fournir par l’hébergeant (originaux à présenter) :

  • un justificatif d’identité :
    • si le demandeur est français : carte d’identité ou passeport
    • si le demandeur est étranger : carte de séjour, carte de résident
  • un titre de propriété ou un bail locatif
  • un justificatif de domicile récent (facture d’eau, d’électricité, de téléphone fixe ou portable, une quittance de loyer non manuscrite)
  • tout document permettant d’apprécier les ressources (par exemple bulletins de salaire, dernier avis d’imposition)
  • un engagement de l’hébergeant à prendre en charge, pendant toute la durée de validité du visa ou, s’il n’est pas soumis à l’obligation de visa, pendant une durée de trois mois à compter de l’entrée de l’étranger sur le territoire des Etats parties à la Convention de Schengen, et au cas où l’étranger accueilli n’y pourvoirait pas, les frais de séjour en France de celui-ci
  • des timbres fiscaux pour un montant de 30 €
  • une photocopie du passeport de l’hébergé
  • si l’attestation d’accueil est demandée pour des enfants mineurs non accompagnés, une attestation sur papier libre rédigée par les détenteurs de l’autorité parentale, et précisant la durée et l’objet du séjour des enfants