L’ordonnateur – le Maire – rend compte annuellement des opérations budgétaires qu’il a exécutées.

 

A la clôture de l’exercice budgétaire, qui intervient au 31 janvier de l’année N+1, il établit le compte administratif du budget principal ainsi que les comptes administratifs correspondant aux différents budgets annexes (le budget de l’Aire d’accueil des camping cars pour Bouchemaine).

 

Le compte administratif :

  • rapproche les prévisions ou autorisations inscrites au budget des réalisations effectives en dépenses (mandats) et en recettes (titres)
  • présente les résultats comptables de l’exercice

Le Maire soumet, pour approbation, le compte administratif à l’assemblée délibérante, qui l’arrête définitivement par un vote avant le 30 juin de l’année qui suit la clôture de l’exercice.

Il ne faut pas confondre le compte administratif avec le compte de gestion du receveur (Trésor Public), qui est un document de synthèse qui rassemble tous les comptes mouvementés au cours de l’exercice, accompagné des pièces justificatives correspondantes. Le compte de gestion est, lui aussi, soumis au Conseil municipal.